Juillet

Le mois de Juillet a de multiples odeurs. Il sent  la fin de l’école, le soleil et les sandalettes. Il sent le sable et les fleurs des balcons. C’est un mélange d’excitation et de douceur. On attendait impatiemment l’été, le vrai, celui des vacances, tout en se laissant vivre. A quoi bon se presser quand l’heure des délices semble avoir sonné?

Les rues sont colorées, animées. Partout où je regarde je vois cette foule bigarrée. En fermant les yeux, je peux sentir l’odeur des vacances de mon enfance, celle de l’eau iodée.

En les fermant plus fort encore, je peux entendre le bruit des vagues.

Quand je les rouvre, la femme en face me sourit. Elle aussi a entendu l’océan, senti la brulûre du sel et du soleil sur ses bras et ses jambes. C’est une brûlure qui nous a manqué. Celle de l’été. Comme un amant qu’on aime quitter pour mieux le retrouver.  Juillet. Sa lenteur. Sa chaleur. Juillet. Le père d’un ami dit « Jué ».  Je trouve cela joli. Comme si l’esprit de l’été s’incarnait.

Bon mois de Jué à tous, et bel été.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s