Le bois

Lorsque je regarde le bois, j’y vois le temps. J’imagine la vie fabuleuse qu’un meuble peut avoir eu.
Les gens qu’il a rencontré. A-t-il été aimé ? L’a-t-on placé dans un coin sombre ou bien au contraire, près d’une fenêtre pour mieux admirer son caractère et la patine que le temps a posé sur lui ?
L’a-t-on vernis ? Griffé ?  Coupé ?
Moi je peins. Pas tout. Pas tout le temps. Mais je peins. J’aime trouver une teinte qui sublimera le temps. Un peu comme un maquillage. Oui voilà. C’est ça. Je maquille mon meuble.
Mais pas trop.
Je ne veux pas que mon meuble soit un pot de peinture. Je veux jouer avec l’âge de mon meuble. Ses rides, ses tâches. Son histoire. Alors je lui donne une couleur. Il la prend et il se love dans cette couleur. Cette couleur c’est sa couleur. La couleur qui respecte son passé en lui donnant un avenir.
Et puis je patine ses griffures. Je ne veux pas poncer trop et les faire disparaitre. J’aime que mon meuble me parle des gens qu’il a connu.  Ensemble, on parle du passé. Le sien, le mien. Et de l’avenir aussi. De ce que je veux vivre avec lui.
Et quand un peu de peinture se coince dans les plis de mes mains, je souris. Moi aussi je mets un peu de peinture pour sublimer mon passé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s