Petits bonheurs #6

Ce mois d’octobre est passé vite, très vite. Il a été rythmé par de jolis moments et par des petits bonheurs qui font un monde, du moins le mien.

Ce mois-ci, c’est peut-être la première fois, vous ne trouverez pas de livres dans mes petits bonheurs. Je ne vous recommande que mes lectures coup de coeur, et une fois n’est pas coutume, rien dans mes lectures ne m’a  transporté ce mois-ci. De jolis livres oui, mais sans plus. Alors on passe.
En revanche, certains l’auront peut-être remarqué, une nouvelle section est arrivée, celle de la bibliothèque. Vous y retrouverez tous mes conseils lectures, même les anciesn publiés uniquements sur instagram jusque là, classés par catégories, puis dans chaque catégorie par ordre alphabétique. Une section pour vous simplifier la vie quand je vous chercherez à retrouver un livre conseillé il y a un petit moment.

Couture

Arrive l’automne et le changement de garde-robe et e mon côté j’ai eu envie de nouvelles pièces. Mais ne trouvant pas exactement ce que je cherchais, j’ai opté pour la solution machine à coudre.
D’abord imaginer ce que l’on souhaite, faire une check list que devra remplir notre vêtement fait main (quitte à devoir le faire, autant qu’il soit parfait). Puis trouver le tissus, le fil et divers en mercerie.
Arrive le moment fatidique de la découpe, un bon patron est essentiel. Assembler, coudre, revenir dessus, parfois recommencer. Et puis un matin, sortir de l’armoire notre oeuvre fraîchement terminée, lavée et repassée. Et l’enfiler.
Un bonheur sans pareil, celui de porter ce que l’on a fait.

IMG_2173

 

Recycler

Parfois je trouve des meubles. Souvent ils sont vieux. Alors ils ont besoin d’être bichonné. Un peu de cire, un peu de patine, un poil de papier de verre… Et puis aussi, il m’arrive de les peindre. Pas tous, pas tout le temps, mais ça m’arrive. En octobre j’ai profité d’une virée chez mes parents pour occuper leur garage, emprunter leurs outils, et m’attaquer à deux meubles que je voulais rénover et intégrer à l’appartement.

 

Prendre soin de soi

L’automne c’est vraiment le moment de l’année où j’ai envie, et besoin, de me recentrer. Prendre soin de moi avec des pulls doux et des grosses chaussettes. Et puis la beauté est devenu un sujet plus important pour moi ces derniers temps. Avant je ne faisais pas vraiment attention à ce que j’utilisais, mais conscience écologique qui s’éveille et une rosacée qui éclot m’ont fait remettre en question beaucoup de choses. Alors j’aime toujours mettre des paillettes, surtout en cette saison où la lumière se fait rare, mais j’ai envie que ce soit respectueux de ma peau et de l’environnement. Dans mes bonheurs d’octobre il y a donc un super magasin, Sources beauty, qui a ouvert à Paris, et qui a banni plus de 75 ingrédients controversés de leur magasin. J’ai adoré la boutique, j’y ai même passé une bonne heure, moi qui préfère habituellement le shopping en ligne. La problématique des produits de beauté clean et respectueux c’est qu’ils ont moins de visibilité que les grandes marques connues, et qu’il est difficile de faire le tri.  Dans ce concept store, une chose a retenu mon attention. Certaines étiquettes de prix étaient bleues. Rien d’étrange après tout, pourquoi pas? Oui mais pourquoi dans ce cas ne le sont-elles pas toutes?
Simplement parce que chez Sources beauty, les produits clean selon les analyses de l’application Clean Beauty, sont étiquetés bleus. Ainsi, même de loin vous repérez les produits zéro risque sur les étagères de Sources Beauty. Pratique!
A noter aussi qu’ils proposent des services de soin, de maquillage et coiffure ainsi que de barbier, le tout en utilisant les produits qu’ils vendent. Logique! J’y ai trouvé des paillettes, des idées cadeaux, et surtout j’ai pu découvrir de nouvelles marques tout en pouvant toucher les produits, les sentir et me faire une idée sur les textures. Un bonheur! Et puis la touche finale, aucun produit n’est figé. A comprendre que si un nouvel ingrédient s’avère controversé, ils le banissent, laissant la place à de nouveaux produits, encore plus propres. Une réelle niche pour les marques de cosmétiques innovantes et respectueuses!

P1013451

Et puis, parce que prendre soin de moi ne se passe pas que dehors, cette année j’ai pris le temps de me reconnecter à l’intérieur. L’année passée m’a laissé chamboulée, émotionnellement et psychologiquement. J’ai bien senti que mon équilibre avai été chahuté de toutes parts et que je n’avais pas su me protéger.
Alors j’ai eu envie d’ajouter une pratique régulière du yoga à mon emploi du temps. Un discipline que j’aime déjà, mais j’ai cette année trouvé LE cours qui me correspond, simplement via ma ville. La prof a une approche à la fois sportive, qui me permet d’évacuer mes tensions, mais aussi bienveillante, avec un peu de méditation, pour m’apprendre à me recentrer.
Fatiguée, oui. Malade, un peu. Mais depuis le début de l’année j’ai pu vivre, sans être H.S au point de devoir me mettre en arrêt. Un net progrès par rapport à l’an dernier où j’avais dû me reposer avant les vacances avec fièvre et aphonie.
Prendre soin de soi, avant même d’avoir quelque chose à soigner.

p1013573

A présent novembre commence, je ferme un peu plus les fenêtres, je monte un peu le chauffage dans mon vieil appartement mal isolé. Et puis sous mon plaid, j’apprécie de savoir, enfin, respirer.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s